La minute économique de Clarence Boddicker: La K-pop (Gangnam Edition)

PSY1

« Un souci les enfants ? »

SANTA CLARENCE

Bon voilà, normalement vous êtes déjà remis du réveillon, et des fêtes de la mère Noël, remis de la gueule de bois, et de la surprise foireuse des cadeaux de votre tantine abhorrée qui partiront le lendemain sur la bay. Du coup, même si la buvette avait devanture close pour les fêtes, on s’est dit qu’on allait pas vous laisser seul pour affronter 2013, en particulier après le tsunami PSY, son milliard de vues et l’amère réflexion d’une K-pop qui dominerait le monde. L’heure est à la générosité mes amis, autant qu’à se serrer les coudes face à l’invasion, alors aujourd’hui, avec la réouverture annuelle et après notre inventaire de décembre, c’est happy hour au Soju, avec putes coréennes, et coke au kimchi !

Bonne année 2013 !

********

121130sojua

Le Soju fait même mouiller les culottes !

Parental Advisory

Ceci dit, désormais avec la K-pop, il s’agit d’y mettre les formes.

Parce que la dernière fois qu’on avait évoqué la K-poop, en dehors d’une foultitude de mièvreries débitées par des fangirls en colère, ça nous avait surtout valu un ultimatum de notre hébergeur et des plaintes en pagaille déposées aux States, le pays qui est allé foutre Kim Dotcom en taule.

Excusez du peu.

Mais vous nous connaissez, c’est pas pour autant qu’on va lâcher l’affaire. Surtout quand celle-ci brasse plus d’un milliard de vues.

Gangnam dance gif

« La la la la, à cheval sur mon dada » ♫

Pourtant, je vois d’ici les rageux tout heureux de voir le triomphe Psy et la cohorte d’adjectifs qui a suivi le déluge coréen. Un coup à nous faire fermer notre claque-merde hein. Et ébranler nos certitudes ?

Bah non. Je maintiens.

LA K-POP, C’EST DE LA MERDE.

Et c’est pas parce qu’elle passe le milliard de vues que je vais changer mon fusil d’épaule.

fuck nigga

OUÉ THE FUK NIGGA ?!

GANGNAMGANGBANG

Mais faut dire que le triomphe de Psy (ouais, on le reconnait implicitement) nous a pris de court, comme j’imagine le reste du monde.

La première question qui vient après ce viol manifeste, c’est « pourquoi » ?

Oui pourquoi des millions de cons ont repris cette danse, polluant de leurs vidéos, de leurs reprises, flash mob et autres adaptations farfelues notre sacro-saint Internet ????

POURQUOI ????

580701_10151399857043428_1619474472_n

Bah oui hein pourquoi ?

A vrai dire, la naissance d’un buzz, d’un meme, ou de n’importe quel épisodique phénomène est toujours difficile à interpréter, à comprendre, à expliquer.

Je ne pense pas nécessaire de revenir sur le précédent article qui expliquait le pourquoi du comment de la K-pop et qui nous aura valu pas mal de critiques comme d’éloges (et je vais vous en faire un beau PDF à encadrer tiens).

Pour schématiser grossièrement, on rappellera juste que la Corée, avant de devenir ce symbole d’une Asie qui bouge et innove, était profondément enlisée dans une crise financière, façon grand pauvre. Partant de là, avec le FMI au cul, et l’Argentine en ligne de mire, la péninsule s’est vue dans l’obligation de restructurer profondément son appareil économique, industriel et social, au risque de rejoindre le frangin du Nord dans les bas-fonds de l’OCDE.

Kim-Jong-R_jpg_250x1000_q85

On fusionne ?

Copy/Paste

Au fond, pour se relancer, les Coréens n’entendent pas demander à Montebourg la formule magique, pour eux, en bons asiat’, rien de plus simple que de copier ailleurs ce qui marche.

Et pour ce faire, pas besoin d’aller bien loin. Le Japon de Toyota, d’Akimoto et d’Hello Kitty alors en pleine bourre, fera un excellent moniteur. Seulement, la Corée du Sud n’a clairement pas l’attractivité du géant nippon, autant culturellement qu’économiquement, et le temps lui fait défaut, mais sa situation lui laisse quelques possibilités. Profitant d’une devise au cours aussi faible que la Bath thaïlandaise, d’une industrie adaptative, et d’une croissance mondiale alors en forte expansion, la Corée saura intelligemment se placer entre un archipel en recul, et une Chine nouvel atelier du monde, dans le fameux registre du : « Bon rapport qualité/prix ».

Et après des téléphones bon marchés, des dalles plasma du même tonneau, et des voitures garanties 7 ans, quoi de mieux que de légender son image en investissant le champ culturel.

Avec une situation assainie, l’arrivée de devises, et une émulation grandissante, les coréens vont rapidement se frayer un chemin dans la production audiovisuelle, cinématographique, et plus récemment, musicale.

80311390_o

Musical on t’as dit !!! Connasse !!

JACKPOT

Résultat des courses, en 2013 on en est arrivé a une vidéo, qui d’ordinaire serait passé relativement inaperçue, a un hit mondial de vues sur Youtube, nouveau baromètre du succès.

-Gangnam-Style-a-franchi-la-barre-symbolique-du-milliard-de-vues-sur-YouTube-

Ouais, et même 1 195 288 758 de vues à l’heure ou j’écris ces lignes.

Si les coréens sont effectivement passé maitre dans le buzz de leurs vidéos à différents niveaux sur le net (on connait tous l’addiction des coréens pour Starcraft, même si les mauvaises langues diront merci aux bots, et autres algorithmes truquant l’ensemble), rien ne semblait prédestiner celle de PSY a atteindre pareils sommets.

Simplement, on dira que le rythme relativement répétitif sur fond de vieux relents techno, la danse caractéristique assimilable par tous (le fameux point « hit de l’été » indispensable à la réussite d’un titre), le non-sens volontairement grossier matiné de fun du clip, encouragé par la nonchalance et l’embonpoint de PSY (très loin des canons habituels dans la Kpop) auront rendu la chose suffisamment décalé pour créer cette différence qu’on partage presque immédiatement en invoquant le fameux « WTF = COOL ».

Les médias sociaux, la curiosité pour l’exotisme du moment, et l’emballement médiatique en retard auront fait le reste.

Pour autant, est-ce que le succès de PSY annonce un nouveau déferlement à venir ?

A vrai dire, c’est beaucoup moins sûr.

1-psy

Sitting on the K-poop throne

Game of Thrones

L’intéressé sort prochainement son nouvel album, mais il lui sera d’ores et déjà difficile de profiter d’un effet de surprise aussi notable, d’autant que réitérer son exploit précédent risque d’être d’ardu.

Qui se souvient encore du second titre de « Las Ketchup » ? Et a-t-on jamais vu les auteurs de la Macarena confirmer ?

En même temps, tranquillement assis sur son « exploit » personnel, PSY peut désormais attendre de voir venir, façon Patrick Hernandez et son « Born to be alive » des familles. La rente quoi.

Et le fan de se demander:

Et la K-pop dans tout ça ?

tumblr_lotqcqahvR1qamheoo1_500

Moi non plus

K-POP en devenir…

Car l’autre question qui reste en suspens, c’est de savoir si la pléthorique offre actuelle de la K-pop saura profiter durablement de l’effet « soufflé » de Gangnam Style ? Et sachant que la plupart des groupes et productions plafonnent désormais autant sur leur marché domestique qu’à l’international, peuvent-ils sincèrement bénéficier d’un éclairage supplémentaire après ce déferlement qui les nargue ?

Plus qu’un profit de long terme, le coup de projo promis pourrait également être de très courte durée et à sens unique. A vrai dire, on sent que Gangnam Style a surtout profité du travail de sape de l’ensemble de la scène coréenne. Le buzz et les diverses campagnes de communication précédentes, réalisés depuis maintenant presque 10 ans sur une échelle importante, semblent avoir jouées un rôle décisif dans la réussite du titre de PSY qui au final, et probablement sans le vouloir, s’accapare bien des lauriers.

Car derrière PSY, c’est surtout le travail des SNSD, BIGBANG, 2NE1 et autre SISTAR qu’il conviendrait presque de féliciter et qui auraient pu in fine, s’arroger une certaine paternité dans le succès du rappeur obèse.

PSY_2012_1200x900

Wut ?!

En effet, sans ce formidable travail accompli par les maisons de productions coréennes, et leurs fanboys à travers la planète, qui aurait pu dire que la chanson d’un obscur tâcheron coréen puisse a elle-seule grimper aussi soudainement les charts mondiaux.

Car vaut mieux se faire une raison. Sans être véritablement un parfait inconnu, PSY était loin d’être une star significative en Corée, et végétait plutôt dans les limbes d’un pseudo hip hop comique, à la lisière de la lumière consacrée aux meilleures productions habituelles.

En moquant au possible les écueils de la société coréenne, et du m’as-tu-vu nouveau riche des stars autoproclamés du miracle coréen, sur fond de techno foireuse et de chorégraphie chevaline, PSY profite surtout à plein de toute la résonance de la K-pop, et sans même y croire, il se retrouve de fait rangé dans cette même catégorie musicale et sociale qu’il moque allégrement.

Si je ne doute pas d’un possible retour de fortune conjoint pour l’ensemble de la filière, il faut bien se dire que celui qui profite le plus de la situation reste PSY, désormais porte étendard incongru de l’Hallyu.

Et puis y’a pas, c’est aussi un formidable coup de projo pour la Corée et Séoul en particulier.

Alors tant pis pour les jaloux, la K-pop et le pays peuvent jubiler.

1 milliard de vues en presque 6 mois, c’est pas rien pour un titre, et tout le monde espère désormais égaler voir dépasser le ranking de PSY, nouvel star de l’écosystème Coréen et borne relais de la génération actuelle.

dat-ass-gangnam-style

I own you BITCHES !

Shining star

Pourtant, si le baromètre est au beau fixe, il semblerait que les nuages ne sont jamais très loin.

Déjà plus forcément au top de son firmament créatif, la K-pop ressasse toujours les mêmes vieux poncifs colorés: De la biatch ou des minets bridés sur du David Guetta aromatisé au kimchi. Loin du dynamisme récurrent des débuts et la fraicheur des premiers groupes, le modèle aux oeufs d’or fermement cloisonné par les producteurs semble accuser le coup, et la créativité et l’originalité se sont évaporé dans une recette désormais plus proche des standards de la Star Ac’ et Endemol production, la rigidité martiale et la chirurgie esthétique en plus.

Et ce ne sont pas les différents procès entre ex-stars et producteurs qui devraient permettre d’y voir plus clair.

En attendant, le Japon, son principal marché à l’export et concurrent honni, commence à montrer une sincère saturation vis-à-vis des productions de la péninsule, d’autant qu’on observe une véritable érosion des ventes depuis bientôt un an. Pour ne rien arranger dans des relations bi-latérales déjà complexes, les nippons sont restés totalement cois du phénomène PSY, snobant l’ensemble avec hauteur. Une apathie moquée et vilipendée par les coréens, pleins de certitude sur leur modèle, et prétexte à moquer des japonais jaloux de leur éclatante réussite à l’international.

«Ouais ouais…»

Pourtant, si Gangnam Style, plus que le reste de la production coréenne, permet désormais de situer Séoul sur l’échiquier mondial, il n’en reste pas moins que la course vise à s’installer et conquérir durablement plusieurs marchés. Et ça, c’est déjà moins simple.

Surtout quand on voit comment ça évolue…

snsd i got a boy picture

La mondialisation façon Punky Brewster

Nippon Meter

C’est en cela que l’observation du marché nippon reste un indicateur viable et intéressant du Hallyu, car il s’agit du seul marché développé ayant pu digérer l’intense production coréenne et ses dérivés depuis plusieurs années (si en plus on rajoute les productions de Tsunku et Akimoto… On comprend d’autant que le pays parte en couilles). Quant aux chiffres à l’international, hors PSY, ils ne montrent pas forcément d’engouement sincère et massif au delà de la base des fans malgré tout le lobbying effectué ces deux dernières années, et si la vague vient de vivre une forme de nouvel engouement mondial, continuant d’attirer curiosité bienveillante et intérêt général, rien ne permet d’affirmer que le mouvement est capable de s’installer définitivement sur les hautes marches du podium mondial.

Pour ma part, le charme des débuts laisse place a un sentiment de recul achevé, et l’éclosion permanente de nouveaux phénomènes sur une échelle globale ne permettra sans doute pas d’atténuer la tendance, l’instantanéité du web ayant désormais fixé de nouveaux canons de popularité comme de buzz.

Ceci n’empêchant pas des hordes d’adolescentes en furie de vouloir envahir les bancs de l’INALCO pour bouffer de l’Hangeul, ou déclamer à qui voudra – mais surtout leurs parents – que leur vie se trouve au bord de la rivière Han, aveuglé par le sex appeal d’une campagne promotionnelle orchestré de loin par Séoul.

1514445_3_94ed_le-logo-de-l-entreprise-samsung

Prise à l’iPhone

Parallèle

En attendant, tout en marquant des points dans le domaine culturel, la Corée montre qu’elle est également capable de frapper fort dans le domaine économique, comme en témoigne les résultats obtenus par son géant Samsung.

Désormais leader mondial sur le marché des smartphones et tablettes, le groupe Coréen vient d’éclipser son concurrent et tenace opposant Apple. Une première place obtenu de haute lutte, aussi bien dans les prétoires que sur le terrain technologique ou marketing.

Et à l’image du patron sur le Kospi, la Corée a clairement choisi de se positionner en leader, prenant son destin en mains, histoire de se hisser à nouveau dans la hiérarchie mondiale. Souffrant par le passé de la comparaison, et des difficultés précédentes, tout à leur revanche sur le sort, les Coréens estiment désormais pouvoir faire front et s’imposer demain en acteur majeur de l’économie mondiale, ambitionnant de faire la course avec ses puissants voisins.

Une course de long terme, qui pourrait rapidement mettre en lumière ses propres difficultés, la conduisant alors dans une position dangereuse.

manifestations-anti-nord-en-coree-du-sud

Condamnez Drink Cold ! A mort !!!!

Nicolas Doze like this

Car si les coréens ont des arguments, ils nourrissent pour autant de nombreux points faibles.

Au delà de la seule faiblesse de leur marché domestique, cette volonté de s’internationaliser pousse toujours plus loin les besoins de plus en plus important de son industrie, la mettant en situation délicate si les objectifs de croissance mondiaux venaient à chuter. Samsung comme LG ou Hyundai sont désormais très dépendant de la demande globale, en particulier sur des marchés devenus récessifs, tels l’Europe ou les Etats Unis. Autre conséquence directe à leur développement, les groupes coréens sont désormais devenus très gourmand en ressources, en particulier sur les terres rares, devenant par la même dépendant de leur principal fournisseur et voisin, la Chine. Hors Pékin ne cache pas sa propension à contrôler ses ressources, autant qu’à influencer les cours comme de sélectionner drastiquement les acteurs intéressés. Si aujourd’hui, la diplomatie et le poids de l’industrie coréenne semble peser au mieux, demain, avec l’émergence de leader dans les télécommunications tel Huawei, la donne risque d’être sensiblement différente, tant on sait le parti désireux de se doter d’un géant national dans le secteur. Une réalité que les groupes nippons ont pertinemment intégré, multipliant les achats de mines, comme les partenariats à l’étranger.

Et malgré son statut de nouveau riche, sur le plan social, la situation en Corée ne manque pas d’afficher de profondes disparités.

La péninsule affiche toujours le plus haut taux de suicide au monde, et la natalité ne s’y porte pas mieux que chez son voisin nippon, illustrant combien le carcan social actuel est en parfait décalage avec l’image développée depuis peu. Le niveau d’endettement des foyers comme des individus frise des records absolus en Asie, les plaçant en port-a-faux en cas de crise systémique bancaire, en particulier connaissant l’importance des investissements étrangers dans l’économie locale. Et malgré l’afflux de devises, la faiblesse de la monnaie n’aide pas les groupes industriels désormais soumis à des impératifs globaux, à entrer en compétition sur des fronts prioritaires tel l’approvisionnement ou les matières premières.

Malgré tout, les coréens ont prouvé qu’il était possible de repartir plus fort d’une crise financière. Et leurs efforts ainsi que leur pugnacité a permis l’émergence d’un modèle qui devrait en inspirer d’autres. Leur réussite globale, obtenue avec une prise de risque insolente, vient conforter leur audacieuse stratégie tout en se ménageant des pistes de réflexions utiles pour le long terme, et aujourd’hui, Séoul, plus qu’aucune autre, peut se rêver en nouvelle cité dynamique de l’Asie, entre fierté, ambition, et arrogance.

Seulement, s’agirait pas d’en abuser. Tant le soufflé pourrait rapidement retomber…

37 Commentaires

  1. Silvio Berlusconi

    Moi j’aurai voulu voir plus de putes. Ceci dit, c’était très intéressant.

  2. Passons sur le coté « pute », et chirurgie esthétiques, de la plume d’une femme ça sonne presque comme du crêpage de chignon sous fond de jalousie :)

    Je suis assez d’accord avec l’ensemble cela dit. Je pense que PSY va tout juste habituer les occidentaux à la langue coréenne (qui peut être quand même très répulsif quand on l’entend pour la première fois).
    La France est de tout de façon trop arriérée en matière de distribution/marketing dans la musique pour reproduire le succès asiatique dans un court terme, les coréennes récompensent les artistes et se font plaisir en achetant des goodies (les CD sont des goodies aujourd’hui), les française avec de l’amour et des crient.

    JUGEUMEUN SO NYEO SHI DAE. (il le fallait)

  3. @ Silvio: Tiens, histoire de te rincer l’oeil. Autrement, t’es pas déjà occupé avec Ruby toi ?

    http://cutkillavince.com/2013/01/15/hello-to-you-acte-29/

    @ notstephou: Tiens, c’est marrant, c’est pas la première fois qu’on me confond avec une femme… Au delà du style à l’écrit, Clarence Boddicker, Robocop, ça parle plus à personne ? Je suis tristesse.

    Autrement, j’espère juste qu’on va pas s’habituer aux sonorités coréennes, même si le mal est désormais profond, et la plèbe maintenant au courant. Remarque quand le hallyu deviendra has-been, on risque de bien rire en redécouvrant les pochettes de CD des SNSD à la grande braderie Lilloise de 2023. :D

    Allez, moi aussi je crie: I LUV KPOP !

    Clarence, fanboy de la première heure

  4. Jeeee suis sceptique.

    J’ai l’impression que tu tiens à lui attribuer un rôle de porte-étendard, pourquoi ?
    J’ai toujours vu ce « type » (soit l’ensemble « lui, son entourage, son support marketing ») comme quelqu’un qui a profité d’un apex de la production musicale (pop) coréenne, et de la saturation qui va avec, et a pris le parti de littéralement leur ROULER DESSUS, pneus cloutés montés, à son avantage propre et rien d’autre.

    Est-ce que la maison d’édition (YG ?) espérait faire une percée consolidable avec ça ? Peut-être. Est-ce que ceux qui ont conçu cette opération l’espéraient aussi ? J’ai des doutes.

    In fine, est-ce que ça constitue une ouverture pour les girls/boys band qui se piétinent dessus depuis des mois ? Quasiment aucune chance. Comme tu dis, PSY a capitalisé sur la dynamique du mouvement K-pop, tant sur la saturation de groupes, que par le message que ceux-ci véhiculent ; il l’a retourné, a intégré quelques codes occidentaux, youtube et réseaux sociaux, et boom.
    Maintenant, « more power to him », I’d say. Il va très certainement se planter sur ses prochains albums, comme sur ses premiers, mais comme tu le dis, à ce niveau de réussite marketing, il ne doit pas en avoir grand chose à battre. Il a sûrement eu ce qu’il cherchait, et je l’aime bien, moi, cette percée sortie de nulle part.

    Bon, sinon, rien à redire sur ce que tu dis sur le marché de la K-pop en soi, ni sur leur situation très intéressante entre gros succès industriel et fragilité systémique. Moi en tout cas, j’ai hâte de voir ce que ça va donner d’ici 2 ou 3 ans déjà, et a fortiori d’ici une dizaine d’années !

  5. Zoda

    Comme Eled et contrairement à notstephou, je ne crois pas du tout à une augmentation dans les ventes de K-pop à l’étranger. Ce qui a fait le succès de Gangnam style c’est le côté comique et visuel qui ont créé une sorte de meme, pas le rap en coréen et la critique envers les petits riches.

    Le reste de la K-pop reste cantonné à des groupes préfabriqués de jeunes bistourifié(e)s. De la merde donc on disait. Si même le Japon sature, ils ont du souci à se faire.

    En tous cas, je dois avouer que le phénomène mainstream que ce morceau est devenu m’attriste un peu parce que je l’aime assez bien ce petit Psy. Il se détache justement du reste de la production pseudo-musicale du pays par son style et son côté un peu provocateur qui fait du bruit au pays du soleil levant. Donc ouais, j’ai bien aimé Gangnam style, quand il avait encore « seulement » 200 000 vues. *hipster*

    Zoda, toujours aussi wapanese.

  6. Kanenara Aruzo

    Psy, il aura au moins permis a ce blog de pouvoir faire semblant de continuer a exister, meme si la soupe que vous y servez a vraiment le gout de rechauffe.  »La Coree du Sud connait un boom economique mais comme ils sont toujours au Moyen-Age, qu’ils n’ont pas d’imagination et qu’ils font rien qu’a copier, ca va s’essoufler et ils vont l’avoir dans le cul, surtout que les Noiches guettent. » Quelle analyse! Vous en avez pas marre? Vous voulez pas plutot trouver une nouvelle excuse pour re-killer le blog? C’etait marrant le coup des plaintes des fans de k-pop! C’est quoi la prochaine? Travaux forces pour Clarence a cause de ces gifs?

  7. @ L’homme qui avait soit disant de l’argent sur son profil: Et sinon le fan de Kpop (ou de rien, c’est au choix aussi) est capable une fois d’avoir une quelconque utilité ? Autrement je signe pour les travaux forcés. Du coté de Séoul, au Park Hyatt.

    Allez aujourd’hui, je suis sympa, tu me payes, et j’écrirai presque ce que tu veux. Pédé.

    @ Eled: « J’ai l’impression que tu tiens à lui attribuer un rôle de porte-étendard, pourquoi ? »

    A vrai dire, c’est pas moi hein, mais plutôt l’industrie dans son ensemble qui cherche aujourd’hui à en faire un porte drapeau. Et faut dire que cette prétendue « popularité » aide. Oublie pas le milliard derrière.

    Et faut pas se tromper Zoda, je l’aime bien aussi ce petit gros. J’avais même aidé à promouvoir ses débuts ici avant que ça fasse trop de raffut. Mais aujourd’hui j’attends de voir la suite après de telles proportions.

    Pour le reste, j’estime que ce sera l’année de maturation pour la K-pop (et la filière dans son ensemble arrivera bien a gratter quelques trucs, certains tirant leur épingle du jeu), avant que le mouvement ne s’essouffle violemment pour entamer un nouveau cycle, cherchant de nouvelles voies d’expression. En espérant que ce soit celles de la diversité et de la créativité.

    Une mue qui devrait accompagner ou résulter de bouleversements sociaux et économiques, voir politique.

    A n’en pas douter, l’avenir de ce petit pays d’Asie devrait être très intéressant. Personne n’en doute.

    Clarence, keep learning

  8. Hum… y a quelque chose de changé… où sont donc passés les autres papiers qui étaient épinglés sur les murs ?

    I.D. à nouveau perdu dans la boutique…

  9. On est en train de gérer le souci d’hébergement et on tâtonne encore avec les sous domaines. Mais faudra vous attendre de toutes façons a une sale news. Comme d’hab quoi.

    Clarence, struggling on the boat

  10. Un pamphlet bien acide que voilà !
    Maintenant que tu es de retour parmi nous, c’est décidé. Mardi prochain, je t’invite à un Bulgogi dont tu me diras des nouvelles.
    Je suis magnanime et te laisse le choix pour la musique.

    Eyfiss, bon prince.

  11. La malédiction coréenne a encore frappé à ce que je vois. Argh !!! :(

  12. HTC

    Pour moi ce succès s’explique pour la même raison les deux autres « tubes de l’été » évoqués dans l’article : Le caractère exotique de la chanson (pour nous occidentaux), et une chorégraphie amusante et décalée. Bref, ce qui m’amuse surtout dans cette histoire c’est que ça soit un GROS -loin des carcans esthétiques très fermés du milieu de la KPOP- qui fini par percer au niveau international. C’est un sacré pied de nez qui est très appréciable !

  13. Juste comme ça, les organisateurs du Toulouse Game Show, expliquaient dans une interview sur une radio locale combien il était difficile de faire venir des artistes de Kpop du Japon dans leur convention. ;)

    Sinon, M. Boddicker, veuillez m’excuser pour le retard que j’ai mis à vous répondre sur le forum de Nolife, c’est fait.

  14. Minyeon

    Pouuaaaaaah vous êtes touses des JALOUX!!!!
    Bande de raciste de merde
    Moi je dit KPOPFOREVER <3
    Vous avez pas de life ou quoi ? mddr Okkk! allez vous pendre serieux ;)
    Sur ce les jaloux bye bye :P Bande de sekiaaa !
    Arf dans ta geule CONASSE OU CONARD! pour celui ou celle qui a écrit cette article.

  15. Kaishaku

    La Corée du Sud, c’est un sujet si compliqué. Tellement de divisions politiques et sociales…Pour pas m’égarer dans un commentaire de 20 pages (me tentez pas, vue que la buvette semble avoir été vidée à la va vite comme si le patron était parti avec la caisse, je m’en vais squatter et refaire la déco) et rester dans le factuel divertissant (et aussi pour éduquer un peu ceux qui n’y ont jamais mis les pieds) cela m’a toujours fait halluciner que les principaux portes étendards de la Corée du Sud soient leurs gonzesses…quand on sait la place qui leur est laissé dans la société, c’est très second degrés. Notamment quand les violences sexuelles sont institutionnalisées dès la fac et que si tu portes une jupe, « beh tu l’as cherché aussi…salope. »
    Enfin, faudrait que les groupies françaises de ces groupes prennent leur working holiday et aillent découvrir tous les charmes de la société coréenne, très nombreux au demeurant, qui est raciste, paternaliste et réactionnaire.
    Quant à l’autre petit gros, qui aurait pu être justement un élément perturbateur, j’ai bien peur qu’il soit rattrapé par le système. Dommage, moi je préfère les trucs plus punks, jusqu’au bout à crever la gueule ouverte. Et je ne pense pas que le modèle puisse tenir bien longtemps. Suffit de voir au Japon, hakike ga suru hodo qu’ils en ont bouffé…et ailleurs ça reste une niche, donc bref. Y a quoi à boire ici sinon ?

  16. Smartiies

    Bon je n’ai rien voulu dire mais là je ne peux m’empêcher.
    Minyeon, tu me fais juste honte de répondre comme ça. Là, tu te fais juste passer pour une groupie ( » vous êtes touses » hum hum s’il te plaît, essayer d’écrire un minimum correctement, « tous » & non « touses » ou encore « ta gueule » & pas « ta geule »). Tu ne fais qu’enthousiasmer la personne qui a écrit cet article. Maintenant si tu veux affronter cette personne, je peux te dis que c’est perdu d’avance pour toi.
    Après si tu as envie de perdre du temps encore (ce qui est déjà fais & moi par la même occasion malheureusement mais c’est pour te répondre à toi & non à cette personne car sérieusement je m’en fou complétement, ce n’est pas ça qui va me faire arrêter d’écouter de la K-POP) c’est ton problème.

  17. Smartiies

    je peux te dire* désolé de l’erreur.

  18. Yuni

    Je sais que je ne devrais pas répondre à ce genre d’articles incendiaires, puisque leur seul but est de créer le buzz (en parlant de buzz, 3 likes et 18 commentaires – 19, à présent – ce n’est pas énorme, face à Psy et son milliard de vues…). Mais je ne peux pas m’en empêcher. Dis-moi, tu as autre chose à faire dans ta vie que de critiquer tout sur tout ? Et puis, le minimum avant d’émettre son avis, quel qu’il soit, est de se renseigner. Il est bien normal que Psy profite du travail des BIGBANG et 2NE1, puisqu’ils viennent de la MEME COMPAGNIE (à savoir, YG) ! Quant au fait que la k-pop n’est qu’un fond de David Guetta, il me semble évident que tu n’as jamais écouté Haru haru, Lonely, ou même Sherlock. Tant mieux, en un sens. Puisque tu trouverais quelque chose à redire, vu que ta vie n’est qu’un long fleuve de critiques. Ne vaut-il pas mieux écouter de la k-pop, qui parle pour la plupart de temps d’amour, que de pop américaine, pour qui la vie n’est faite que de sexe, drogue et argent ? Pour qui les femmes ne sont que des objets ? Tu trouveras évidemment quelque chose à redire, par exemple que la « k-poop » (quelle intelligence, mon dieu !) est faite de putes. Oui, évidemment, c’est si facile. Puisque dès qu’une femme met une jupe assez courte et un petit top, elle est une pute. Vive le sexisme.

  19. lilinutella

    Ah Ah Ah Ah Ah Ah Ah CACA !!! je suis mord de rire devant ton putain d’article de merde, oh excuser moi j’avais promis de ne pas dire d’insulte XD Bref si t’aime pas la K-pop ou les asiatiques c’est ton problème viens pas nous faire chier en mettant un article de caca, oui pour moi c’est que du caca ce que tu a écris et oui j’aime dire le mot caca comme tu la pu remarquer. Bref et dire comme quoi c’est des putes je suis pas trop d’accord comme ceux qui on commenter et qui sont du même avis que moi va chercher le mot de définition de pute dans le dictionnaire et reviens nous voir hein . ah oui aussi dit tu veux que je te trouve un truc a faire pour occuper ta si ennuyeuse vie car elle doit l’être pour que tu es fait cette article inutile et raciste en tout cas pour moi elle est aller hasta luego, arrivederci, sayônara, tot ziens, do widzenia, До свидания, adeus, สวัสดีคะ, xin chào tạm biệt, sala kahle, tot siens, ila lika, Tschüss, zài jiàn, ahn nyung hee ke se yo, goodbye, Au revoir !!

  20. Ah tiens, ça faisait longtemps.

  21. Lalchi

    J’ai pas lu l’article en entier car c’est juste pathétique.

    JE NE SUIS PAS FAN DE K-POP. Ca c’est fais, maintenant je vais déployer mon point de vu sur ce que j’ai lu.

    On dit pas « LA K-POP C DLA MERD LOLILOL ». On dit, « J’aime pas la K-POP »
    J’aime pas le rap, je vais pas faire un article en insultant tous les chanteurs de rap et insulter également leurs fan. Un peu de respect pour les fans, chacun ses gouts et couleurs.

    En lisant le peu que j’ai lu, j’ai eu l’impression d’avoir un doublons de cortex avec un orthographe plus correct.

    Bref ton niveau est pathétique, Je pense que comme 90% des personnes de ton cas, il y’a aucune argumentation concrète.

    Ah oui et, ON EST 7 MILLIARDS SUR TERRE DUCON ! (Ouah, ça fais du bien)

  22. Lalchi

    Oh oui dernière chose, les fans de K-POP qui viennent seulement t’insulter sont également méprisable. Si c’est pour critiquer, autant le faire intelligemment.

    (Et désolé pour le « ducon » c’est sorti tout seul »)

  23. Kaishaku

    En général je ne cautionne aucunement les réponses structurées et formulées aux cons qui ne savent pas écrire leurs commentaires sans faire 1 faute d’orthographe par ligne. Déjà parce que c’est pas comme s’ils allaient changer d’avis. Ensuite parce qu’on s’en fout de leur opinion, elle ne compte pas vraiment.
    Mais bon aujourd’hui je suis faible (de chair et d’esprit…).
    « Un peu de respect pour les fans, »…au nom de quoi, ce respect ? Le fan, plus que du respect, a besoin d’une analyse psychologique pour comprendre qu’est-ce qui foire tant dans sa personnalité pour qu’il se soumette et s’en remette tout entier à une identité tierce totalement idéalisée. Un fan est un corps d’adulte (ou presque) avec une psyché d’enfant. C’est pas le respect qu’il mérite, mais une fessée pour avoir claquer tout l’argent de maman dans des CDs et des posters qui finiront à la poubelle dans 5 ans, quand il se sera finalement trouvé une vie. On est tous plus ou moins passé par là, à céder un jour ou l’autre au tube du moment pour finir plusieurs années après à balancer le CD sans remord lors d’un grand dépoussiérage.
    « ,chacun ses gouts et couleurs. »
    Oui c’est vrai, et quoi ? T’as applaudi un film comme Pearl Harbor ? Y en a qui aiment. T’as déjà violé un enfant ? Y en a qui adorent. En l’occurrence, t’es tu déjà remis en cause : « ai-je encore les mêmes goûts que quand j’avais 15 ou 18 ans ? » Tu verrais que non. On évolue tous, et nos goûts aussi. Tu n’écoutes plus les mêmes merdes que quand t’étais ado, non ? Et à l’époque déjà, tes goûts n’étaient-ils pas en partie dictés par un besoin de positionnement identitaire ?
    Les goûts évoluent avec l’élargissement de la culture et des connaissances. C’est pour ça qu’on finit souvent par aimer ce qu’on aimait pas plus jeune, aussi. Impossible de comprendre ce que dit Zappa ou Michiro avant d’avoir un peu de vécu. Je n’aborderai même pas la K-Pop. J’ai un avis sûrement plus éclairé que toi sur le sujet, du fait que j’évolue avec des gens dont c’est le métier de faire de la musique. C’est pour cela que je te le dis, nous les gens plus cultivés et plus instruits que toi, on s’en fout de ce que tu penses. C’est pas notre faute si tes horizons intellectuels ressemblent à un poste de douane de la Corée du Nord.
    En bref, dégage.

  24. Anpan

    Les articles de Clarence Boddicker = MINDFUCK.
    Parfois je dois relire 3 fois les phrases pour les comprendre…

    ( … attends je devrais peut être d’arrêter de les lire vers minuit à chaque fois aussi. )

  25. 1- Ne comprennent pas le second degré (7milliards DUCON gnagna)
    2- Rejettent en bloc la critique, même potentiellement fondée
    Ça sent l’adolescence difficile…

    J’ai bien aimé le « LA K-POP C DLA MERD LOLILOL », car quand tu lis l’article c’est tout sauf du lolilol, c’est argumenté et structuré. Maintenant on peut être d’un avis différent, c’est pas le problème, mais rabaisser toute l’argumentation à du LOLILOL c’est faire preuve d’un manque d’intelligence -ou de maturité- certain. « En lisant le peu que j’ai lu » MAIS LOLILOL dis donc. C’est bien là le problème, c’est autrement plus travaillé que du Cortex. Ça veut pas dire pour autant qu’on doit être d’accord, simplement ça parle de respect, ça monte sur ces grand airs et ça lit pas l’article…Ben tiens…
    Et que dire de la suite. Désolé, mais si, quand on est un adulte avec des convictions et un avis, on dit c’est de la merde si on le pense et qu’on peut le justifier. Le « chacun ses goûts » qui sert de réponse à tout n’en est pas une. C’est juste un moyen pour ne pas avoir d’opinion. T’en parleras à ton prof de philo quand tu rentreras en terminale dans quelques années.

    Quant au soi-disant rapport femme-objet énoncé un peu plus haut par je ne sais plus qui, je préfère pas trop m’épancher dessus…A ton avis, c’est pour vendre des CD à qui qu’ont les fait se mettre dans des tenues pareilles? Qu’on leur « apprend » que c’est ça la normalité dès leur plus jeune âge? (Parce que oui, YG et compagnie on y rentre relativement jeune…) Maintenant, oui, on peut parler du sexisme et de la place de la femme dans les sociétés asiatiques si tu veux, ça pourrait être marrant…

    Alex,
    Sans déc’!

  26. Lalchi

    @ Kaishaku & Alex

    J’ai lu vos commentaires et je n’en suis pas vexé ou énervé, je comprends ce que vous dites.
    ___________________________________________

    Kaishaku.

    Pour les fautes d’orthographes, yep, j’en fais énormément et j’en suis désolé.
    Pour le respects envers les fans je comprend ton point de vu, hors je suis un fan, pas de k-pop mais d’autre chose qui n’a rien à voir avec la musique et j’ai pourtant le sens des responsabilités, je sais gérer mon argent et j’ai jamais demandé d’argent à ma mère pour m’acheter tels ou tels connerie et surtout j’ai jamais rien jeté de ce que j’ai acheté. J’en suis fan depuis 16 ans donc bon…Certains de mes goûts ont certes changé mais pas sur tout.
    Pour mes goûts, non c’était pas dicté par un positionnement d’identité, j’écoute de la musique violente et je suis pourtant quelqu’un de très calme. Je ne dis pas ce que tu dis est faux mais ce n’est pas toujours le cas, je peux pas vraiment le prouver mais je peux dire que ça dépend de la personne. Je pense.
    Tu finis ton message en pensant que je suis quelqu’un qui écoute beaucoup de K-POP (de ce que j’en ai ressenti) mais non, même, je n’aime pas la K-pop. Je n’ai pas d’autre chose a dire.

    ________________________________________________________________________

    Alex.

    Comme dis juste après mon message, je me suis excusé de mon « DUCON » mais je comprends que tu critiques ce point. C’est justifié et correct.
    Je ne suis pas du genre a rejeter la critique mais en plus de 10 lignes je n’ai vu que des saccades sur le sujets je n’ai pas eu envie d’en lire plus. (Et oui j’ai eu une adolescence très difficile, plus que tu ne le crois mais ce n’est pas pour cette raison que je rejette cet article)

    « LA K-POP C DLA MERD LOLILOL » Encore quelque chose de justifié et correct. Je l’admet, c’est tout sauf du lolilol. Comme tu le dis chacun son point de vu et rabaisser a du Lolilol un article travaillé et qui a surement pris du temps a l’auteur, c’est manquer d’une preuve de maturité, je l’admet.

    C’est plus travaillé que une critique de Cortex. Oui, c’est vrai, mais je disais par le rapport que je ne vois que des saccades et insulte. Certes j’ai pas tout lu mais les premières lignes m’ont fais penser que le reste serait comme ça, j’ai donc arrêté ma lecture.

    Je ne suis pas du genre à montrer du respect à quelqu’un qui ne montre pas de respect, désolé.

    Le « chacun ses goûts » qui sert de réponse à tout n’en est pas une. C’est juste un moyen pour ne pas avoir d’opinion. C’est vrai mais je tiens encore à le dire. Comme tu le dis on peut dire que « c’est de la merde » si on a quoi se justifier, mais je n’ai pas lu l’article au bout je m’avancerai donc pas dessus.

  27. Eled.

    « C’est plus travaillé que une critique de Cortex. Oui, c’est vrai, mais je disais par le rapport que je ne vois que des saccades et insulte. Certes j’ai pas tout lu mais les premières lignes m’ont fais penser que le reste serait comme ça, j’ai donc arrêté ma lecture.

    Je ne suis pas du genre à montrer du respect à quelqu’un qui ne montre pas de respect, désolé.

    Le « chacun ses goûts » qui sert de réponse à tout n’en est pas une. C’est juste un moyen pour ne pas avoir d’opinion. C’est vrai mais je tiens encore à le dire. Comme tu le dis on peut dire que « c’est de la merde » si on a quoi se justifier, mais je n’ai pas lu l’article au bout je m’avancerai donc pas dessus. »
    ~=
    « Oui c’est vrai, mais je ne sais pas, puisque je n’ai pas lu.
    Ce n’est pas bien.
    Oui c’est vrai, mais je ne sais pas, puisque je n’ai pas lu. »

    C’est un exercice de style ? Une tentative d’approcher le vide argumentaire ? La Vacuité absolue avec un grand ‘V’ ?

  28. @ Eled: Tu permets que je reprenne la main ? :)

    @ Lalchi: Je te cite hein: « je n’aime pas la K-pop. Je n’ai pas d’autre chose a dire. » Et tu ajoutes plus loin: « Certes j’ai pas tout lu mais les premières lignes m’ont fais penser que le reste serait comme ça, j’ai donc arrêté ma lecture. »

    Donc je résume, t’aimes pas la K-pop, tu n’y entends pas grand chose, et le comble, tu n’as pas lu l’article.

    J’ai juste une question à te poser:

    QU’EST CE QUE TU FOUS ICI ALORS ?

    Tu t’emmerdais, t’as vu de la lumière, et tu t’es dit que ce serait marrant de débattre avec des « arguments » pareils ?

    Effectivement, y’a vraiment des gens qui n’ont rien à faire dans leur vie…

    Autrement, merci à Kaishaku et Alex d’avoir tenté de raisonner l’inraisonnable. Voir la bêtise.

    Je crains qu’on en vienne jamais à bout.

    Bon, je retourne écrire de quoi meubler le vide actuel. Avant de préparer la suite.

    D’ici là qu’on atteigne les 300 commentaires…

    Clarence, au four et au moulin

  29. Lalchi

    Eh bien si, vous en venez à bout. (SURPRISE !)

    Ok, ok. J’ai eu tort d’arrêter ma lecture. Je l’assume. Mais j’ai finalement tous lu et… je suis surpris. L’article et bien loin de ce que j’avais imaginé au début finalement il n’y a pas vraiment de manque de respect, non, je me trompais, j’ai été idiot je l’avoue.

    Clarrence je m’excuse, voilà, tu peux m’insulter.(oui, oui, je le mérite.) Tu es finalement beaucoup plus intéressant et convaincant que je ne l’aurais pensé. Ton article m’a fais réfléchir et ce que tu dis n’es pas faux.

    Du (presque) début à la fin tu es convaincant et captivant. Tu mérites un respect que je ne t’ai pas donné au début et je le regrette. Bonne continuation pour la suite Clarrence et désolé du trouble que j’ai commis comme un abruti.

  30. Faudrait voir à ne pas commencer à se plaindre non plus.

    On n’a les commentaires qu’on mérite les mecs:

    Musique de MERDE => article de MERDE => commentaires de MERDE,

    et qu’on n’aille pas me dire que je ne cherche pas le consensus là… Malgré le gros trollage en règle que vous venez de subir!

    Parce qu’en fait, qu’est ce que j’ai sous les yeux?

    -Une critique musicale maladroite?
    -Un manifeste virulent contre la K-pop?
    -Un article économique fourni de lieux communs digne des plus grands encadrés du journal Métro?
    -Une Fatwa contre la mini-jupe?

    Non, j’ai plutôt une sorte de monstre hybride, saupoudré de jolies-images-pour-décorer à défaut de pouvoir illustrer ce bazar efficacement. S’agirait maintenant de ranger tout ce bordel les enfants !

    Après, on a peut-être juste voulu décortiquer ici « le phénomène du moment » d’il y a 8 mois tout en se moquant de « l’emballement médiatique en retard ». Mouais…

    Bref, même Nicolas Doze a un avis mitigé sur la question. Mais pour le décider il ne tient qu’à Clacla de faire son prochain article sur un autre parallèle amusant entre Lana Del Rey et l’économie américaine.

    Heureusement c’est pas la peine car de ce coté là nos amis Allemands qui boivent du Pernod frais ont toujours un tour d’avance : http://youtu.be/wHZQuYiItyg

  31. Oomu

    De l’article et des commentaires, je ne retiens qu’une chose à dire et redire :

    Vive la mini-jupe !

    Pour la situation de la Corée oui on sait que c’est un simili-Japon retenu par la Chine et les mentalités étriquées. Maintenant, il le faudrait des chiffres, des analyses, du travail long, pénible que l’on paierait.

  32. Oomu

    Me faudrait

  33. Sébastien

    ♪ ♬ ♫ ♪ ♩
    Dale a tu cuerpo alegria macarena, que tu cuerpo es pa’darle alegria y cosas buenas,
    dale a tu cuerpo alegria macarena, EEEEEEH MACARENA !!! ~(‘.’~) (~’.’)~

    Macarena tiene un novio que se llama, que se llama de apellido Vitorino,
    y en la jura de bandera del muchacho, SEEE la vio con dos amigos !!!

    Dale a tu cuerpo alegria macarena que tu cuerpo es pa’darle alegria macarena,
    dale a tu cuerpo alegria macarena, EEEEEEEEEH MACARENA !!!!!! ~(‘.’~) (~’.’)~

    ~(‘.’~) (~’.’)~ ~(‘.’~) (~’.’)~ ~(‘.’~) (~’.’)~
    ~(‘.’~) (~’.’)~
    ~(‘.’~) (~’.’)~ ~(‘.’~) (~’.’)~

    *puff* *puff*

    ♫ ♩ ♬ ♪ ♪
    Macarena Macarena Macarena, que te gustan los veranos de Marbella
    Macarena Macarena Macarena, que te gustan los veranos de Marbella !!

    ~(‘.’~) (~’.’)~
    Dale a tu cuerpo alegria macarena, que tu cuerpo es pa’darle alegria y cosas buenas,
    dale a tu cuerpo alegria macarena, EEEEEH MACARENA !!! ~(‘.’~) (~’.’)~

    ~(‘.’~) (~’.’)~ ~(‘.’~) (~’.’)~ ~(‘.’~) (~’.’)~ ~(‘.’~) (~’.’)~ ~(‘.’~) (~’.’)~ ~(‘.’~) (~’.’)~

    *huf* *huf* *huf*

    *huf, huf*

    aaaaaaah :-) … クタクタ。

  34. Ta mère est une pute.

  35. Sarah

    Désolée de te décevoir mais il y a 7 milliards d’habitants sur Terre. Donc avant de sortir de telles conneries et de dire que la KPOP c’est de la merde sans même avoir écouté / regardé les MV de plusieurs groupes talentueux qui valent mieux que toi, merci de ne pas poster des trucs à la fois faux et cons…

  36. Sarah

    Les français arriveront jamais à faire mieux que cette musique..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d blogueurs aiment cette page :